Qui sommes nous

Le Centre du patrimoine culturel immatériel d'Israël, ICH-ISRAEL, est une association sans but lucratif, créée par des volontaires israéliens afin de: souligner l'importance de la préservation du patrimoine culturel immatériel d'Israël, en assurant une meilleure protection des éléments du patrimoine vivant et en prenant conscience de leur valeur, répertorier et promouvoir des projets de sauvegarde, promouvoir des événements et des festivals, la diversité culturelle, soutenir les artistes et artisants, l'expression créative et mettre en place des cours pour la transmission des savoirs, des arts et des traditions.

L'association fonctionne de manière indépendante et en dehors de tout contexte politique, son objectif principal étant le développement du domaine culturel israélien.

Contexte et motivations

De la même façon qu’il existe un négationnisme de la shoah, c’est à dire le refus d’admettre qu’il y a eu suite à son intention exprimée dans le livre d’Hitler ‘’Mein Kampf’’, la mise en pratique d’une élimination délibérée et systématique de six millions de juifs par les chambres à gaz , mais aussi les chasses à l’homme, les déportations, les tortures, les expérimentations scientifiques en utilisant les juifs comme des cobayes humains de laboratoire, les humiliations, les exclusions sociales, les années de ghettos, les deux milles ans de persécution du peuple juif dispersé parmi les nations, il existe aujourd’hui un négationnisme de l’existence de l’Etat d’Israël et du droit du peuple juif de vivre sur sa terre. 


Ce nouveau négationnisme est le refus d’admettre qu’il existe une culture juive et israélienne, une religion juive, une pratique du judaïsme, une histoire juive et hébraïque qui a plus de 3800 ans, qu’il existe un pays Israël qui se développe et fructifie tout en donnant renaissance à ses origines identitaires, historiques, culturelles et religieuses. 


Des membres d’organisations internationales comme l’ONU et l’UNESCO, lors des assemblées, se permettent de nier ouvertement et publiquement les liens historiques qui lient les juifs israéliens à leur terre de générations en générations, de nier leur droit de vivre sur leur terre et de pratiquer leur religion, de nier même ce qui est écrit dans la bible, puisqu’ils refusent de reconnaitre les lieux saints du judaïsme comme tels. 


Il existe un refus systématique et délibéré d’admettre que les temples de Salomon et d’Hérode n’aient jamais existé. Sur l’esplanade du temple, Il est devenu dangereux aujourd’hui d’évoquer tout lien historique au temple de Jérusalem qui est le lieu le plus sacré du judaïsme.    


Il existe actuellement une obstination à nier l’existence de la prière des centaines de milliers de juifs au mur occidental depuis des générations et de ne pas vouloir reconnaitre le mur occidental de l’ancien temple juif comme faisant partie intégrante du judaïsme et du peuple juif. 


Ce négationnisme historique, culturel et identitaire a lieu aujourd’hui et au grand jour, il fait l’actualité de la presse et des médias et il s’installe de plus en plus dans l’inconscient collectif. Il est devenu légitime pour des raisons d’opinions politiques et de prétendue défense du droit des palestiniens.


En bref, on se permet de nier l’existence d’un peuple et son histoire depuis ses origines et à travers toutes ses générations, pour des objectifs politiques internationaux et territoriaux.  


Il est donc urgent et d’actualité, de mettre en valeur le patrimoine culturel immatériel d’Israël, d’établir le lien entre l’Israël d’aujourd’hui et ses origines historiques, il s’agit d’une question existentielle et de survie d’une identité juive en danger, persécutée par le négationnisme identitaire international. 


Le fait de mettre en valeur notre propre patrimoine culturel ne s’oppose pas, mais au contraire renforce la reconnaissance des autres identités et patrimoines culturels existant en Israël, c’est par une recherche de reconnaissance mutuelle et la protection des droits des minorités culturelles, que nous pourrons atteindre nos objectifs. 


Il n’y a pas de pays dans tout le Moyen-Orient, qui respecte le plus le droit à la liberté d’expression culturelle ainsi que le droit à la liberté de culte qu’Israël. Cela fait partie de nos valeurs fondamentales, Israël est par sa nature même un pays multiculturel puisque le pays rassemble en son sein des immigrants de tous les pays du monde ainsi que presque deux millions d’arabes israéliens et autres ethnies culturelles diverses et c’est ce qui lui donne son extraordinaire richesse humaine.  

Le patrimoine culturel israélien est également menacé par l'uniformité et l'homogénéité produites par la mondialisation et son modèle de développement, qui tendent à s'imposer comme la culture universelle tant au niveau des comportements sociaux que dans le domaine culturel et artistique. La tendance à la mondialisation en termes de création artistique représente une menace pour l'identité et la culture israéliennes pour les générations futures.

Les métiers traditionnels, l'artisanat traditionnel, les coutumes, les costumes, les instruments de musique, les contes populaires sont en voie de disparition. Les pièces de théâtre, les spectacles de danse, les concerts sont pour la plupart modernes. La musique devient électronique, les jeunes raffolent du rap, de la trance, de l'acid house, de la techno, du hard rock.... des musiques qui n'ont rien à voir avec leur identité et leur culture et qui les abrutissent. 


La transmission de la culture se perd de plus en plus et les métiers traditionnels disparaissent faute de rentabilité et d'intérêt social.

Objectifs de ICH-ISRAEL

  • Sauvegarder le patrimoine culturel immatériel d'Israël

  • Promouvoir le patrimoine culturel immatériel des différentes communautés, groupes et individus d'Israël

  • Sensibiliser à l'importance du patrimoine culturel immatériel d'Israël

  • Rechercher, identifier, répertorier et classer les éléments du patrimoine culturel immatériel d'Israël

  • Soutenir la transmission des compétences et des connaissances sur le patrimoine culturel immatériel d'Israël

  • Soutenir les artistes, chorégraphes et artisans israéliens dans leurs activités en Israël et à l'étranger

  • Promouvoir les manifestations traditionnelles et les festivals de folklore en Israël

  • Développer des cours et des ateliers de formation sur le patrimoine culturel immatériel israélien

  • Soutenir de nouveaux projets et la création d'entreprises dans le domaine du patrimoine culturel immatériel

  • Rassembler les acteurs du patrimoine culturel immatériel d'Israël lors d'un festival annuel

Activités

  • Conférences

  • Ateliers

  • Formations professionnelles

  • Excursions

  • Voyages organisés à l'étranger

Soutien aux nouveaux immigrants (Olims)

Nous attachons une grande importance à soutenir l'intégration personnelle et professionnelle des nouveaux immigrants en Israël et nos bénévoles se rendent disponibles pour accompagner les nouveaux immigrants dans leur cheminement personnel et professionnel. Nos activités, formations et publications sont en plusieurs langues (hébreu, anglais, français, espagnol) pour leur permettre de participer à nos activités dès le début de leur arrivée en Israël.

Les membres de l'équipe

 

Ce que nous faisons

Book Store

Rechercher, identifier, répertorier et classer les éléments du patrimoine culturel immatériel d'Israël

Business People Applauding

Développer des formations et des ateliers de formation pour la trans-mission du patrimoine culturel im-matériel israélien

Kariel Festival 3 - Alex Huber picture
Festival Annuel

Projet de festival annuel avec ateliers, spectacles de danse et musique folklorique, artisanats, stands de cuisine traditionnelle ...